vendredi 3 mars 2017

esquisse pour une
Requête des gens du Bergeracois
au Maire de Bergerac



Monsieur le Maire,
Comme nombre de concitoyens du Bergeracois, nous fréquentons votre ville autant par nécessité que par plaisir. Les magasins et les marchés pour nos emplettes, cinémas et autres salles de spectacles par divertissement, restaurants et cafés pour la bonne chair autant que pour la détente, mais également pour l'exercice de multiple métiers et travaux de toute nature, sans oublier nos enfants qui sont scolarisés en vos lycées et collèges.
Or, voilà qu'il devient d'actualité que tous ces lieux sont en passe de se voir soumis à des champs électromagnétiques permanents, 7 jours sur 7, 365 jours par an, qui imprégneront autant les lieux extérieurs qu'ils envahiront l'intérieur des domiciles, magasins, hôpitaux, églises, collèges, lycées, bureaux, restaurants et autres bistrots et ce, sans la moindre utilité technique avérée, de l'avis même de leurs pourvoyeurs!

Ce qui est en cause, c'est la technologie rayonnante du Courant Porteur en Ligne (CPL), associé à nombre de concentrateurs et répartiteurs, le tout nécessaire au fonctionnement des compteurs communicants Linky, que ERDF/ENEDIS s'apprête à installer sous peu à BERGERAC. Le CPL se superpose au courant usuel de 50 Hz circulant sur des réseaux non blindés et non adaptés, avec des fréquences allant de 63,3 kHz (63 300 Hz) à 74 kHz (74 000 Hz).
Les ondes électromagnétiques artificielles qui en émanent, actives de manière permanente, sont classées potentiellement cancérigènes par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Elles génèrent un stress cellulaire oxydatif et déclenchent divers troubles avérés: électro hypersensibilité, maux de tête, vertiges, malaises, acouphènes, insomnies, troubles cardiaques, dermatoses, problèmes ORL, articulaires, musculaires, trouble de la concentration, perte de mémoire….
Ainsi notre belle citée, chère au mythique Cyrano épris d'une fort suave Roxane, prisée à juste titre par de nombreux touristes qui viennent animer nos belles saisons se prolongeant parfois tard dans l'année, court le risque de se voir immergée dans un bain d'ondes délétères… 

Monsieur le Maire, nous en appelons à votre bon sens pragmatique. Vous avez toute latitude d'empêcher que ne s'installe ce désastre environnemental. La prise en considération du bien être de vos administrés et de tous ceux de passage, dont nos voisins Allemands qui, précisément, ont refusés les Linky sur leur territoire, prévaudra, nous en sommes convaincus!
Et ce d'autant, que la Directive Européenne, à l'origine du déploiement des compteurs communicants, n'est en rien contraignante. C'est bien ce qui a permis à nombre de pays, de ne pas la mettre en œuvre.
A l'instar de plus de trois cents autres conseils municipaux, nous ne vous remercierons jamais assez de faire preuve de l'autorité nécessaire et juridiquement fondée, pour nous sauvegarder, nous et nos enfants, d'une grave pollution supplémentaire et particulièrement sournoise. Sans compter que nous échapperons du même élan, à une inquisition de tous les instants à laquelle ces compteurs nous exposent, un renchérissement attesté des factures, de dommages annexes sur nos appareillages électroniques non pris en charge par quelque assurance que ce soit.

Veuillez croire, Monsieur le Maire, à notre très respectueuse confiance, pour laquelle nous vous accordons le plus grand crédit.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire